Mon panier

cosmétiques sans eau minimaliste

La bio cosmétique sans eau, on vous explique tout

Depuis l’antiquité, les hommes utilisent des produits sans eau pour hydrater et protéger leur peau. Ces produits de beauté dits « pommades » ou « baumes » étaient utilisés pour des raisons thérapeutiques, esthétiques, médicinales mais aussi pour soigner et conserver son corps (dans un esprit d’éternité).

Chez minima[liste], que ce soit dans notre Huile Démaquillante, nos Huiles de Soin Visage, notre Baume Hydratant visage, notre Baume Déodorant, notre Baume Réparateur ou notre Gommage Hydratant, vous ne trouverez JAMAIS d’eau dans nos produits.

 

minimalisme cosmétiques naturels
cosmétique formulé sans eau

Mais pourquoi ce choix ?

Des formules 100% actives sans ingrédients superflus

Dans la formulation cosmétique, l’eau permet de varier les galéniques. S’il s’agit d’un hydrolat ou d’une eau thermale, alors c’est aussi un ingrédient actif. Mais une simple eau purifiée et stérile n’a pas de vertu directe pour la peau. Ce n’est donc pas un actif.

Avec les soins minima[liste], nous avons cherché à identifier l’impact concret de chaque ingrédient sur la peau dans une logique simple : moins d’ingrédients peut-être synonyme de « mieux ». L’eau stérile peut parfois représenter une grande partie de la formule dans un produit cosmétique conventionnel. Sachant qu’elle n’est pas utile à la peau, pouvions-nous la supprimer ?

Nous avons décidé de la bannir et de nous concentrer sur des formats spécifiques : des huiles, des baumes ou des poudres. L’eau reste essentielle pour chacun d’entre nous et il faut en boire au minimum 1.5 litre par jour !

Des formules adaptées à notre peau

Aujourd’hui, les crèmes utilisées sont généralement des émulsions c’est-à-dire beaucoup d’eau et peu de corps gras. Pourtant, pour pénétrer dans la peau, les ingrédients actifs se heurtent à un obstacle majeur : la barrière cutanée (et plus particulièrement le film hydrolipidique de la peau) qui est principalement composé de sébum (donc de corps gras).

C’est là qu’est tout l’intérêt des cosmétiques sans eau : composés en majorité de molécules lipophiles (ayant une attirance pour les corps gras) et plus concentrés en ingrédients actifs, ces « baumes » d’autrefois ont une véritable utilité pour la peau : ils renforcent le film hydro-lipidique de notre peau (véritable bouclier face aux agressions extérieures), franchissent bien plus facilement cette barrière cutanée et permettent d’hydrater et de nourrir la peau au maximum.

déodorant au bicarbonate
déodorant naturel sans eau

Des formules sans conservateurs

Dans un produit cosmétique, l’eau est l’ingrédient le plus sensible aux contaminations microbiennes. Il est donc indispensable d’utiliser un voire plusieurs conservateurs dont le but est de neutraliser et d’empêcher le développement de microorganismes (bactéries, moisissures, levures, etc.). Mais ces conservateurs sont souvent à l’origine d’effets indésirables sur la peau et peuvent occasionner des réactions cutanées telles que des allergies ou des irritations.

Les formules « anhydres » (sans eau) telles que les poudres, les baumes et les huiles ne nécessitent quant à elles pas de conservateur et sont beaucoup plus douces et saines pour notre peau.

Des formules plus écologiques et plus économiques

Parce que l’eau est une ressource précieuse qu’il faut à tout prix préserver, le choix d’une bio-cosmétique sans eau était pour nous une évidence.

Les baumes et les huiles étant des formules extrêmement actives, une infime quantité suffit à l’application pour un résultat et un confort optimal.

À usage égal, la durée de vie d’un baume sera nettement supérieure à celle d’une crème traditionnelle et par conséquent beaucoup plus économique !

baume hydratant pour le corps